Postdocs

POST DOC SUR LA RECYCLABILITE DE PET POUR APPLICATIONS HAUTE TECHNICITE

Recyclabilité du PET pour applications haute technicité (PDF téléchargeable)

Contexte:
Un groupe industriel européen, spécialiste des matériaux composites à destination du bâtiment, souhaite développer massivement l’incorporation de matériaux recyclés dans ses renforts. Le groupe s’est distingué depuis sa création par une volonté forte de répondre aux besoins de circularité via des produits
durables et éco-responsables.
En vue d’améliorer de façon significative le cycle de vie de ses produits, le groupe souhaite concevoir des fils de PET recyclés haute ténacité (obtenus par extrusion par voie fondue). Actuellement, les applications principales d’utilisation de PET recyclé concernent le packaging alimentaire ou industriel. Les contraintes liées aux fils industriels haute ténacité sont très sévères (pureté du polymère, niveau de filtration, linéarité des molécules ...) et rendent difficile aujourd’hui l’utilisation de matières recyclées.

Projet:
Dans ce contexte, l’objectif de ce projet de recherche de 18 mois est d’identifier les paramètres clés pour l’élaboration de fils industriels haute ténacité utilisant du PET recyclé. Dans ce but, il est attendu :
- Une revue bibliographie des phénomènes de modification des chaînes macromoléculaires lors de recyclage mécanique et une appropriation de l’état de l’art interne du groupe industriel
- En confrontant ces états de l’art interne et externe, une analyse critique :
          o des procédés de recyclage mécanique (regranulation) investigués actuellement
          o de la mise en œuvre par extrusion à la filature des granulés recyclés
- Le développement des protocoles au laboratoire permettant d’étudier les relations structure-propriétés (aptitude au filage et propriétés mécaniques) de différents lots de PET recyclés et de définir le cahier des charges du recyclage mécanique et de la mise en œuvre en filature.
- Une participation active aux essais de recyclage mécanique chez le(s) partenaire(s) regranulateur et aux essais en filature.
La personne recrutée partagera ainsi son temps de travail entre le laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères (UMR CNRS 5223, INSA de Lyon) et des déplacements sur les sites de collecte, de regranulation ou de mise en œuvre à la filature du groupe industriel ou de ses sous-traitants.

Compétences requises:
- Doctorat en chimie ou physico-chimie des matériaux polymères
- Idéalement une expérience dans la caractérisation physico-chimique des polycondensats (notamment
rhéologie à l’état fondu)
- Travail expérimental rigoureux et grande autonomie. Esprit de synthèse et capacité à communiquer
avec des parties prenantes de profils variés (industriel/académique, R&D/production)
- Anglais indispensable

Candidatures:
Le(a) candidat(e) devra transmettre une lettre de motivation et CV complet.
Contacts : alain.rousseau @ insa-lyon.fr  julien.bernard @ insa-lyon.fr  daniel.portinha @ insa-lyon.fr

Salaire : 2400€ net mensuel

Date de démarrage : Le début du projet est prévu idéalement pour le 1er octobre 2022.



POST DOC IN POLYMER BASED ENCAPSULATION OF MICRO SYSTEMS

POST DOC Polymer based encapsulation of micro-systems  (PDF téléchargeable)

Context: 
The University Claude Bernard Lyon 1 is a partner of the European project IREL 4.0, started in early May 2020, bringing together more than 70 industrial partners and European laboratories in the field of Electrical Engineering and Electronics, to work together on the evaluation and optimization of the reliability of components and systems. Within this European project, a group of major French partners, federated around the company UMS (United Monolithic Semiconductors), a subsidiary of THALES and AIRBUS, develops novel technologies for heterogeneous integration, intended for the manufacture of multifunctional “SiP” micro-systems (System in Package). The major objective is related to a low-cost collective production of micro-systems, according to the principles and with the tools of micro-technologies, involving the processing of wafers, the integration of passive components and semiconductor chips on the wafer, and the protection of components and assemblies by polymer-based encapsulation.

Research project:
In this context, the IMP laboratory is associated with the LMI laboratory to optimize the integration of polymer-based materials into this technological development. The major objective of this postdoc program will be to select appropriate polymer materials and characterize their physical properties (structural, mechanical, thermal, dielectric properties) and as well as their functional properties (sealing, accelerated aging behaviour), in order obtain polymer-based assemblies with enhanced performance.

Required Profile:
PhD degree with strong skills in physical chemistry of polymers (more clearly marked in physics)

Starting Date:
September 2022

Application:
CV + letter of motivation + letter of recommendation to anatoli.serghei @ univ-lyon1.fr